Les primeurs 2017 à Bordeaux

Le millésime 2017 des vins de Bordeaux vient d’être présenté à tous les professionnels du vin, à l’occasion de la semaine des Primeurs qui s’est déroulée du 9 au 13 avril dernier.

Si le millésime 2017 ne sera pas aussi unanimement exceptionnel que les deux qui l’ont précédé, il semble toutefois être très réussi et prometteur pour de nombreux Châteaux, notamment ceux qui n’ont pas subi les aléas climatiques du printemps. On parle même de la meilleure année en 7 depuis 1947 !

Ainsi, le fait marquant de l’année 2017 restera sans aucun doute l’épisode de gel historique, comparable à celui du millésime 1991, qui a touché une grande partie du vignoble bordelais, en particulier dans les appellations de Saint-Emilion, dans le Sud du Médoc comme à Margaux ou encore dans les Graves et Pessac-Léognan, à l’exception des propriétés les plus proches du centre de Bordeaux.

Les dégâts ont été très hétérogènes, selon l’altitude et l’exposition. Mais si ce terrible épisode a eu un énorme impact sur la quantité, il n’en a pas altéré la qualité, et il ne doit pas à lui seul ternir l’image de ce millésime : 2017 récompense les vignerons intransigeants, et ils sont nombreux à Bordeaux.

Ainsi, on soulignera la qualité des vins du Nord du Médoc, en particulier sur les appellations de Pauillac, Saint-Julien et Saint-Estèphe, qui ont été protégées du gel grâce à leur proximité avec la Garonne. Les propriétés de Pessac-Léognan situées à proximité de la capitale de la Gironde ont également présenté des vins remarquables, en rouge et en blanc, pendant cette semaine des Primeurs. Rive droite, les grands gagnants seront certainement les prestigieuses propriétés situées sur le plateau de Pomerol que le gel a épargné.

Le millésime 2017 aura également été marqué par une forte sècheresse, favorisant ainsi l’intensité des grappes de Cabernet Sauvignon.

Pour les vins blancs, 2017 sera indéniablement un très grand millésime avec des sauvignons blancs très aromatiques pour les secs, tandis que dans le Sauternais, les vins blancs liquoreux sont d’une grande fraîcheur et sauront redonner envie aux amateurs de déguster ces grands vins.

Tous les acteurs de la filière vitivinicole attendent désormais les sorties de prix des propriétaires : vont-ils vouloir compenser leur baisse de production en conservant des prix proches de ceux des millésimes 2015 et 2016, ou vont-ils ajuster leurs prix afin de satisfaire les négociants ? Les paris sont ouverts.

Nous vous proposons une large sélection de vins en Primeurs 2017 et serons ravis de vous conseiller, à La Cave du Château et sur notre site internet www.lacaveduchateau.com.

Continue shopping
View cart & checkout